Qu’est-ce que la Théorie du Complot ?

Durée de lecture estimée: 6 m
Durée des vidéos: 3 h 50 m
Durée totale: 3 h 56 m

Durée actuelle: 0 seconde

Une explication de quelques minutes sur la Théorie du Complot à partir de 18m23s:

La concentration du pouvoir au sein des médias mondiaux se met en place très vite. C'est une structure qui détruit la diversité et fait en sorte que chacun reçoive la même version des informations, d'où qu'elles viennent. On sent déjà que les informations régionales sont réduites ou remplacées par des bulletins d'information centralisés donnant les mêmes « nouvelles » à chaque communauté. Le plan vise à la suppression de la diversité et à déréglementer davantage les médias pour enfin permettre à une minorité de posséder encore plus. La structure du pouvoir cherche désespérément à faire taire ceux qui parlent du complot. Il va y avoir de plus en plus de dénigrement et de propagande contre les gens, qui comme moi, donnent une autre version des événements que les familles reptiliennes veulent à tout prix cacher. Cela fait partie du plan de contrôle de toutes les sources d'information. On le voit déjà avec la campagne contre le Mouvement pour la vérité sur le 11 septembre et dont les membres sont considérés comme des terroristes ? Glenn Beck, un laquais de Rupert Murdoch sur Fox News a outrageusement déclaré que James Von Braun, l'homme qui a ouvert le feu sur les agents de sécurité du musée de l'holocauste à Washington DC en 2009, était un « héros du Mouvement pour la vérité ». Cela s'est passé lors d'une interview de l'« ancien » agent de la CIA, Mike Baker, qui a confirmé que ceux qui dénoncent les mensonges officiels sur le 11 septembre, sont motivés par la « haine ». Ce fou de Beck a déclaré :

Notre pays est aujourd'hui vulnérable. Ces gens qui voudraient nous détruire — nos ennemis comme Al-Qaïda. Ils voudraient nous détruire, et ils sont capables de coopérer avec n'importe qui. Il y a aussi les suprématistes blancs du Mouvement pour la vérité qui voudraient également détruire le pays. Eux aussi vont coopérer avec qui voudra bien les écouter.

Une autre fois, il a déclaré :

Ces partisans du Mouvement pour la vérité sont exactement le genre de personnes qui veulent ébranler les fondations de cette nation, faire en sorte que nous nous déchirions et semer les graines du mécontentement en chacun de nous... Le Mouvement pour la vérité est le genre de groupe auquel Timothy McVeigh aurait pu adhérer.

Timothy McVeigh a été exécuté pour avoir fait exploser un camion piégé, en 1995, devant un bâtiment fédéral d'Oklahoma City. Glenn Beck dit tout ce qui peut plaire à son patron, Rupert Murdoch (sioniste Rothschild), de toute façon, s'il veut garder son boulot, c'est comme ça qu'il vaut mieux faire. Mais Beck n'a pas vraiment besoin qu'on l'encourage, ni qu'on fasse pression sur lui pour dire des insanités, c'est naturel chez lui. L'argent est bon à prendre, n'est-ce pas Glenn ? Et puis il reçoit dans son émission des gens comme l'analyste de la CIA, Michael Scheuer, qui lui dit que l'Amérique a besoin de plus d'attaques terroristes pour augmenter sa sécurité : « Seul Oussama peut mettre en place une attaque qui forcerait les Américains à exiger que leur gouvernement les protège efficacement, systématiquement et avec la violence que cela requiert. » Dans l'esprit de Beck, une telle mentalité est tout à fait saine, alors que ceux qui disent le contraire sont traités de fous. C'est Beck qui a mené la campagne médiatique pour forcer Van Jones, le conseiller d'Obama sur les « emplois verts » à démissionner pour, entre autres choses, avoir signé en 2004 une pétition des partisans du mouvement pour la vérité, réclamant une enquête sur le rôle de l'administration Bush dans les attentats terroristes du 11 septembre 2001, qui selon eux, aurait délibérément laissé faire pour pouvoir, peut-être prétexter une guerre par la suite. Défiez la version officielle, et vous n'existez plus. On va avoir droit à de plus en plus de personnes du style de Beck dans les médias pour discréditer ceux qui osent dénoncer le complot. Les familles de lignées sont terrifiées à l'idée que la vérité, en ce qui les concerne, soit comprise par la population, car ceux qui agissent en ce sens et font passer l'information, sont de plus en plus efficaces. Cela devait forcément arriver un jour.

Plus nous aurons d'écoute en dénonçant le plan, plus nous seront la cible du système.

Clare Swinney, une néozélandaise, s'est plainte à la haute autorité de radiodiffusion de son pays que les chaînes de télé accusaient principalement Oussama ben Laden d'être responsable des attentats du 11 septembre. Peu après, elle a été menacée puis enfermée dans un hôpital psychiatrique. Le psychiatre en chef (j'en ai rarement rencontré qui n'avaient pas autant besoin d'un psy) a déclaré au juge que Clare devait rester en hôpital psychiatrique, car ses déclarations sur le complot prouvaient qu'elle « délirait ». Le juge donna raison au psychiatre, mais ne prouva qu'une chose : que c'est lui et le psychiatre qui étaient en plein délire. Aucune des personnalités publiques ne voulaient voir le nombre impressionnant de preuves attestant qu'elle avait raison. Les autorités ont pris le prétexte de problèmes psychiatriques pour museler l'opposition faisant face à leur propre folie. Le magazine Psychology Today, qui tire une grande partie de son chiffre d'affaire grâce à Big Pharma, a publié en 2009 un article ridicule intitulé « Les esprits obscurs : quand l'incrédulité devient-elle de la paranoïa ? » L'auteur de l'article, John Gartner, a tenté de montrer que les « conspirationnistes » souffraient d'instabilité mentale et qu'ils avaient perdu tout contact avec la réalité. Les gens comme Gartner ne regardent jamais les preuves attestant d'un complot car ceux sont eux qui ont perdu tout sens des réalités. Remarquez, je suppose que si vous n'avez jamais été en contact avec la réalité, il n'y a rien à perdre. Dans la même veine que Gartner, le Britannique Christopher French, professeur de « psychologie », a émis la même opinion. Il a déclaré à la télévision britannique qu'aucune preuve n'étayait ce que je disais, alors je lui ai demandé s'il avait lu un de mes livres. « Non » a été sa réponse. Alors comment pouvait-il savoir de quoi je parlais ? Parce qu'il « l'avait lu dans les journaux ! ». Mais qu'on fait leurs mères pour qu'ils soient comme ça ? Le comportement de base que tous ces gens suivent au sujet de ceux qui cherchent à savoir la vérité, c'est inventer des théories afin de donner une logique à ce monde complexe et chaotique. J'ai entendu ça tellement de fois que ça me fait bailler. Ils ne cherchent jamais à savoir si ce que l'on dit ne pourrait pas être vrai. C'est comme ça et pas autrement, ça ne peut pas être vrai, car si cela l'était, les plaisantins comme Gartner et French auraient tort, et ça, c'est impossible. L'arrogance et un esprit concret forment une combinaison mortelle. Les régimes totalitaires, comme celui de l'Union soviétique et celui de l'Allemagne nazie, traitaient les opposants à leur tyrannie de « psychotiques » ou de « fous », car il fallait bien justifier les internements en hôpital psychiatrique. Pas de doute là-dessus, la dictature mondiale utilisera les mêmes procédés. Ces idiots utiles comme Gartner et French ne sont que des fantassins, probablement trop ignorants pour se rendre compte vraiment.

Jusqu'ici, la politique la plus extrême visant à cacher la vérité vient de Cass Sunstein (sioniste Rothschild), directeur du Bureau des affaires règlementaires et ami d'Obama, du temps où ils étaient à Harvard. Il a déclaré qu'Internet était « une menace pour la démocratie ». En janvier 2008, il a publié un article soulignant la nécessité de briser « le noyau dur des extrémistes qui alimentent la théorie du complot », grâce à une « infiltration cognitive des groupes extrémistes par des agents du gouvernement et leurs alliés (agissant soit virtuellement soit en espace réel, ouvertement ou anonymement) qui saperait l'épistémologie des opposants (leur discours, leur connaissance, leur philosophie) en implantant le doute dans leurs théories. » Cet article portait le nom de « Théories du complot » et Sunstein a également ajouté ... et oui, il l'a dit... que l'interdiction par le gouvernement de ces théories du complot, ou une taxe quelconque, punissant ceux qui propagent ces informations, seraient tout à fait envisageables. » Il écrit :

Des millions de personnes croient aux théories du complot. Ils pensent que des gens puissants travaillent ensemble dans le but de cacher la vérité à propos de certaines pratiques importantes ou de quelques terribles événements. Un exemple récent est la doctrine, largement répandue dans certaines parties du monde, que les attentats du 11 septembre ont été réalisés non pas par Al-Qaïda, mais par Israël ou les États-Unis. Ceux qui souscrivent aux théories du complot peuvent créer de graves problèmes et engendrer la violence. Le fait même que de telles théories puissent exister soulève d'importants défis en matière de politique et de droit.

Voici donc la mentalité qui règne au sein du « gouvernement transparent » d'Obama, et beaucoup d'efforts vont être faits pour discréditer le travail des opposants.

[01] Extrait du livre de David Icke