Apprendre à se Détendre

Durée de lecture estimée: 12 mDurée des vidéos: 0 h 00 m
Durée totale: 0 h 13 m

Durée actuelle:

Le site de Mardi Lobsang Rampa: Site >

Il est tellement plus facile de se livrer au voyage astral, à la clairvoyance et autres recherches métaphysiques semblables si une base appropriée est d'abord préparée. La formation métaphysique exige de la pratique, une pratique considérable, constante. Il n'est pas possible de lire quelques instructions imprimées et ensuite partir immédiatement sans pratique pour un lointain voyage dans l'astral. Vous devez pratiquer constamment.

Personne ne s'attendrait à ce qu'un jardin croisse à moins que des graines n'aient été plantées dans un sol approprié. Ce serait extrêmement inhabituel pour une belle rose de pousser dans une roche de granit. Par conséquent il apparaît que vous ne pouvez espérer la clairvoyance, ou n'importe quel autre art occulte, de s'épanouir là où l'esprit est fermé et scellé, là où l'esprit est une constante cacophonie de pensées désordonnées. Nous allons plus tard approfondir le sujet de la tranquillité parce que le désordre actuel de pensées insignifiantes et le beuglement constant de la radio et de la télévision étouffent vraiment les talents métaphysiques.

Les Sages d'autrefois exhortaient "Sois tranquille et sache que je suis en toi". Les vieux sages consacraient presque toute une existence à la recherche métaphysique avant de consigner un seul mot par écrit. De nouveau, ils se retiraient dans le désert, en un endroit où il n'y avait aucun bruit de la prétendue civilisation, là où ils étaient exempts de distractions, où personne ne pourrait laisser tomber un seau ou une bouteille ! Vous avez l'avantage de pouvoir retirer beaucoup de bienfaits des expériences de vie des anciens et vous pouvez profiter de tout cela sans devoir passer la majeure partie de votre vie à étudier ! Si vous êtes sérieux, et si vous n'étiez pas sérieux vous ne liriez pas ceci, vous voudrez vous préparer, vous rendre prêt pour le développement rapide de l'esprit et le meilleur moyen de le faire est premièrement de se détendre.

La plupart des gens n'ont aucune idée de ce que "se détendre" veut dire. Ils pensent que de s'effondrer dans une chaise est assez bon, mais ce n'est pas le cas. Pour vous détendre vous devez laisser tout votre corps devenir souple, vous devez vous assurer que tous vos muscles sont sans tension. Vous ne pouvez faire mieux que d'examiner un chat, regarder comment le chat "se laisse aller" complètement. Le chat entrera, tournera en rond un moment et puis s'étendra en un tas plus ou moins informe. Le chat ne s'inquiète pas du tout de savoir s'il laisse voir quelques pouces de patte ou s'il a l'air peu gracieux ; un chat vient pour se reposer, se détendre et la relaxation est donc la seule pensée dans l'esprit du chat. Un chat peut s'affaler et tomber immédiatement endormi.

Chacun sait probablement qu'un chat peut voir des choses que les humains ne peuvent pas. C'est parce que les perceptions du chat sont plus élevées sur notre "clavier" et ainsi il peut voir dans l'astral à tout moment et un voyage dans l'astral pour un chat n'est rien de plus que pour nous de traverser une pièce. Imitons donc le chat parce qu'ainsi nous serons sur un terrain ferme et nous pourrons construire notre structure de connaissance métaphysique sur une base solide et durable.

Savez-vous comment vous détendre ? Pourriez-vous, sans autres instructions, devenir souple, capable de capter des impressions ? Voici comment nous nous y prendrions ; couchez-vous dans n'importe quelle position qui soit confortable. Si vous voulez avoir les jambes écartées ou les bras écartés — écartez-les. Tout l'art de la relaxation est d'être complètement et parfaitement à l'aise. Ce sera beaucoup mieux si vous vous détendez dans l'intimité de votre propre chambre parce que beaucoup de personnes, plus particulièrement les femmes, n'aiment pas que quelqu'un les voit dans ce qu'elles imaginent à tort être une attitude disgracieuse et pour vous détendre vous devez oublier tout ce qui concerne la grâce conventionnelle et, vraiment, tout ce qui concerne les conventions.

Imaginez que votre corps est une île peuplée par de très petites personnes qui sont toujours obéissantes à vos ordres. Vous pouvez penser, si vous aimez, que votre corps est un vaste complexe industriel avec des techniciens extrêmement bien formés, extrêmement obéissants, placés dans les divers contrôles et "centres nerveux" qui composent votre corps. Alors, quand vous voulez vous détendre, dites à ces gens que l'usine est fermée, dites-leur que pour le moment vous désirez qu'ils vous laissent, qu'ils "arrêtent" leurs machines, ferment les "centres nerveux" et s'en aillent pour l'instant.

Étendu à l'aise, imaginez délibérément une multitude de ces petites personnes dans vos orteils, dans vos pieds, dans vos genoux — partout, en fait. Imaginez-vous jetant d'en haut un regard sur votre corps au-dessous et sur toutes ces petites personnes qui tirent sur vos muscles et font se contracter vos nerfs. Contemplez-les au-dessous de vous comme si vous étiez quelque grand personnage haut, haut dans le ciel ; regardez ces gens et puis adressez-vous à eux en esprit. Dites-leur de sortir de vos pieds, quitter vos jambes, ordonnez-leur de partir de vos mains et de vos bras, dites-leur de se rassembler dans l'espace entre votre nombril et l'extrémité de votre sternum. Le sternum, laissez-nous vous rappeler, est l'os rejoignant à l'avant les côtes de la cage thoracique. Si vous passez vos doigts au milieu de votre corps entre vos côtes, vous constaterez qu'il y a une barre de matière dure et c'est en réalité le sternum. Passez vos doigts un peu plus bas jusqu'à ce que la matière dure se termine. Ainsi — entre cet endroit et votre ombilic se trouve l'endroit désigné. Ordonnez à toutes ces petites personnes de se rassembler dans cet espace, imaginez que vous les voyez avançant vers le haut de vos membres en rangs serrés comme des ouvriers quittant une usine occupée à la fin de la journée.

En venant à l'endroit désigné ils auront déserté vos jambes et vos bras et ainsi ces membres seront sans tension, sans sensation même, puisque ces petites personnes sont celles qui font marcher votre mécanisme, celles qui alimentent les relais et les centres nerveux. Vos bras et vos jambes alors, sans être précisément engourdis, seront sans aucune sensation de tension, sans aucune sensation de fatigue. Nous pourrions dire qu'ils ne sont pratiquement "plus là".

Maintenant vous avez tout ce petit monde rassemblé à l'endroit fixé comme autant d'ouvriers d'usine assistant à un rassemblement politique ! Contemplez-les en imagination pendant quelques instants, laissez votre regard les englober tous puis, fermement, avec assurance, dites-leur de partir, dites-leur de quitter votre corps jusqu'à ce que vous leur donniez l'ordre de revenir. Dites-leur de suivre la Corde d'Argent et de s'éloigner de vous. Ils doivent vous laisser en paix tandis que vous méditez, tandis que vous vous détendez.

Imaginez cette Corde d'Argent s'étendant loin de votre corps physique dans les grands royaumes au-delà. Imaginez que cette Corde d'Argent est comme un tunnel, comme un métro et représentez-vous tous les voyageurs à l'heure de pointe dans une ville comme Londres ou New York ou Moscou — imaginez-les tous quittant la ville en même temps et partant vers les banlieues ; pensez à un chargement de train après un autre chargement de train emportant tous ces ouvriers au loin, laissant la ville comparativement silencieuse. ORDONNEZ à ces petites personnes de faire cela pour vous — c'est très facile avec de la pratique ! — alors vous serez tout à fait sans tension, vos nerfs ne seront plus irrités et vos muscles ne seront plus tendus. Restez simplement tranquille, laissez votre esprit "tourner au ralenti". Ce à quoi vous pensez n'a aucune importance, cela n'a aucune importance même si vous ne pensez pas. Laissez cela continuer pendant quelques instants tout en respirant lentement, régulièrement, puis chassez ces pensées à peu près de la même façon que vous avez chassé vos "ouvriers".

Les humains sont tellement occupés avec leurs petites pensées insignifiantes qu'ils n'ont aucun temps pour les choses plus grandes de la Plus Grande Vie. Les gens sont si occupés à se demander quand aura lieu la prochaine vente ou combien de coupons d'échange sont offerts gratuitement cette semaine ou de savoir ce qui se passe à la télé, qu'ils n'ont aucun temps pour s'occuper des choses qui comptent réellement. Toutes ces choses quotidiennes terre-à-terre sont complètement insignifiantes. Est-ce que ça aura de l'importance dans cinquante ans que tel ou tel endroit ait vendu ses robes à prix réduit aujourd'hui ? Mais la façon dont vous progressez maintenant prendra toute son importance dans cinquante ans, car gardez cette pensée à l'esprit qu'aucun homme ni aucune femme n'a jamais réussi à emporter un seul sou au-delà de cette vie, mais que chaque homme et chaque femme emporte dans la vie suivante la connaissance acquise dans cette vie. C'est pourquoi les gens sont ici et de savoir si vous allez emporter de l'autre côté des connaissances valables ou juste un fouillis inutile de pensées sans rapport les unes avec les autres, est une question qui devrait engager votre plus sérieuse attention. Ainsi — ce Cours vous est utile, il peut influer sur tout votre avenir !

C'est la pensée — la raison — qui retient les humains dans leur très inférieure position actuelle. Les humains parlent de leur raison et disent qu'elle les distingue des animaux ; elle le fait — en effet elle le fait ! Quelles autres créatures que les humains se lancent mutuellement des bombes atomiques ? Quelles autres créatures éventrent publiquement les prisonniers de guerre ou les dépouillent de leurs très utiles accessoires ? Pouvez-vous penser à une créature autre qu'un humain qui mutile des hommes et des femmes de telle façon spectaculaire ? Les humains, en dépit de leur supériorité tant vantée, sont à bien des égards plus inférieurs que les plus inférieures des bêtes. C'est parce que les humains ont de fausses valeurs, les humains ont soif d'argent seulement, n'ont envie que des choses matérielles de cette vie terrestre, tandis que les choses qui importent après cette vie sont les choses immatérielles que nous essayons de vous enseigner !

Laissez vos pensées être désactivées maintenant que vous vous détendez, rendez votre esprit réceptif. Si vous pratiquez et pratiquez encore, vous constaterez que vous pouvez arrêter les interminables pensées vides qui vous encombrent et que vous pouvez à la place percevoir les vraies réalités, que vous pouvez percevoir les choses de plans d'existence différents ; mais ces choses sont si complètement étrangères à la vie sur Terre — si plaisamment étrangère, aussi — qu'il n'existe aucun terme concret qui puisse décrire l'abstrait. Seule la pratique est nécessaire pour que vous aussi puissiez voir les choses de l'avenir.

Certains grands hommes peuvent tomber endormis pendant quelques instants et après quelques minutes peuvent de nouveau se réveiller reposés, l'inspiration brillant dans leurs yeux. Ce sont des gens qui peuvent arrêter leurs pensées à volonté et se régler pour capter la connaissance des Sphères. Cela aussi vous pouvez le faire avec de la pratique.

Il est vraiment très très nuisible pour ceux qui désirent le développement spirituel de s'engager dans la ronde vide, ordinaire, inutile, de la vie sociale. Les cocktails — on peut difficilement penser à un plus mauvais passe-temps pour ceux qui essaient de se développer. Les liqueurs, les spiritueux et l'alcool détériorent le jugement psychique d'une personne, ils peuvent même conduire la personne dans l'astral inférieur où elle peut être tourmentée par les entités qui se délectent à attraper les humains au stade où ils ne peuvent même pas penser clairement. Elles trouvent cela extrêmement amusant. Mais les fêtes et les réceptions mondaines habituelles avec le bavardage absurde d'esprits vides essayant de cacher le fait que leurs esprits sont vides, est un spectacle pénible pour ceux qui essaient de progresser. Vous pouvez progresser seulement si vous vous tenez à l'écart de ces gens à l'esprit superficiel dont la pensée la plus profonde est sur le nombre de cocktails qu'ils peuvent boire à toute réception donnée ou qui préfèrent bavarder stupidement des problèmes des autres.

Nous croyons en la communion des âmes, nous croyons que deux personnes peuvent rester ensemble physiquement silencieuses, aucun mot n'ayant besoin d'être prononcé, pourtant ces personnes conversent télépathiquement par leurs "bons rapports". La pensée de l'un évoque une réponse dans l'autre. Il a été noté que parfois deux très vieilles personnes qui ont vécu ensemble de nombreuses années comme mari et femme peuvent anticiper leurs pensées mutuelles. Ces vieilles gens, sincèrement amoureux, ne s'engagent pas dans un babillage inutile ou dans le papotage ; ils s'assoient ensemble captant silencieusement le message passant d'un cerveau à l'autre. Ils ont appris trop tard les avantages qui viennent à quelqu'un d'une communion silencieuse, ils ont appris "trop tard" parce que les vieillards sont, littéralement, à la fin du voyage de la vie. Vous pouvez le faire tandis que vous êtes encore jeune.

Il est possible pour un petit groupe de personnes pensant de manière constructive de changer le cours entier des événements du monde. Malheureusement, il est trop difficile d'avoir un petit groupe de personnes qui soient si désintéressées, si peu égocentriques qu'elles soient capables d'arrêter leurs propres pensées égoïstes et de se concentrer seulement sur le bien du monde. Nous disons maintenant que si vous et vos amis êtes prêts à vous réunir et former un cercle, chacun de vous assis confortablement complètement à l'aise et vous faisant face les uns les autres, vous pouvez vous faire le plus grand bien à vous-même et aux autres.

Chaque personne devrait avoir ses orteils en contact. Chaque personne devrait avoir ses mains jointes. Aucune personne ne devrait en toucher une autre, bien sûr, mais chacune devrait être comme une unité physique séparée. Rappelez-vous les vieux Juifs, les très vieux Juifs ; ils savaient bien que quand ils marchandaient ils devaient se tenir les pieds ensemble et les mains jointes parce qu'ainsi les forces vitales du corps sont conservées. Un vieux Juif, essayant de conduire une dure négociation, prenait toujours le dessus de l'affaire s'il se tenait debout de cette façon particulière et que son adversaire ne prenait pas cette position. Il ne se tenait pas de cette manière par obséquieuse servilité, comme tant de personnes imaginent, mais parce qu'il savait comment conserver et utiliser les forces de son corps. Quand il avait atteint son objectif, alors il pouvait ouvrir toutes grandes ses mains et se tenir les jambes écartées, n'ayant plus besoin de conserver ses forces pour "l'attaque" puisqu'il était le vainqueur. Ayant atteint son but, il pouvait se détendre.

Si chacun de vous dans votre groupe garde ses pieds et ses mains ensemble, chacun de vous conservera son énergie corporelle. C'est à peu près comme d'avoir un aimant et de placer "une garde" entre les pôles afin de sauvegarder la force magnétique sans laquelle l'aimant ne serait qu'un simple morceau de métal inactif. Votre groupe devrait être assis en cercle, tous regardant plus ou moins fixement l'espace au centre du cercle, de préférence un espace sur le plancher parce qu'alors les têtes seront légèrement inclinées et c'est plus reposant et plus naturel. Ne parlez pas, restez simplement assis — soyez CERTAINS de ne pas parler. Vous avez déjà décidé du thème de vos pensées, aussi aucune conversation de plus n'est nécessaire. Restez assis comme cela pendant quelques minutes. Graduellement chacun de vous sentira descendre sur lui une grande paix, chacun de vous se sentira comme inondé d'une lumière intérieure. Vous recevrez la véritable lumière spirituelle et sentirez que vous êtes "Un avec l'Univers".

Les offices religieux sont conçus avec cela dans l'esprit. Rappelez-vous que les premiers prêtres de toutes les églises étaient de très bons psychologues ; ils savaient comment formuler les choses afin d'obtenir les résultats désirés. On sait qu'on ne peut faire garder le silence à une foule entière de gens sans une constante direction et c'est ainsi qu'il y a de la musique et la pensée dirigée sous forme de prières. Si un prêtre, de n'importe quelle confession, se tient debout où tous les yeux peuvent se concentrer sur lui quand il dit certaines choses, il a alors gagné l'attention de chaque personne de l'assemblée ou de la congrégation, leurs pensées étant toutes dirigées dans un certain but. C'est une façon inférieure de le faire, mais une façon qui est nécessaire pour la production en série parmi un peuple qui ne consacrera pas le temps ou l'énergie nécessaire pour un plus grand développement sur d'autres lignes. Vous et vos amis pouvez, si vous le voulez, obtenir de bien meilleurs résultats en étant assis dans votre petit groupe et étant assis en silence.

Asseyez-vous en silence, chacun de vous essayant de se détendre, chacun de vous pensant à des choses pures ou pensant au sujet désigné. Ne vous inquiétez pas des factures d'épicerie de la semaine dernière que vous n'avez pas encore payées, ne vous préoccupez pas de savoir ce que sera la mode de la saison prochaine ; pensez, plutôt, à élever vos vibrations afin de pouvoir percevoir l'excellence, la grandeur de la vie à venir.

Nous parlons trop, nous tous, nous laissons nos cerveaux faire du tapage comme des machines qui n'ont aucune pensée. Si nous nous détendons, si nous restons plus souvent seuls et parlons moins quand nous sommes en compagnie des autres, des pensées d'une pureté plus grande que nous ne pouvons maintenant imaginer viendront nous inonder pour élever nos âmes. Certains des vieux campagnards qui étaient seuls toute la journée avaient de bien plus grandes pensées de pureté que n'importe quelle personne des villes du monde. Les bergers, en aucun cas des gens instruits, avaient un degré de pureté spirituelle que beaucoup de prêtres de haut niveau leur envieraient. C'est parce qu'ils avaient le temps d'être seuls, le temps de réfléchir et quand ils devenaient fatigués de réfléchir, leurs esprits devenaient vides et les grandes pensées de "l'autre côté" entraient.

Pourquoi ne pas pratiquer une demi-heure par jour ? Pratiquez assis ou allongé et rappelez-vous que vous devez être tout à fait à l'aise. Laissez votre esprit devenir calme. Souvenez-vous, "Sois tranquille et sache que je suis Dieu" est un dicton. Un autre est "Sois tranquille et connais ton Moi intérieur". Pratiquez de la façon suivante : Libérez-vous de la pensée, libérez-vous des soucis et des doutes et, au bout d'un mois, vous constaterez que vous êtes plus calme, vous êtes élevé spirituellement, vous êtes une personne vraiment différente.

Nous ne pouvons terminer cette leçon sans parler encore une fois des réceptions et des conversations futiles. Dans certaines écoles finissantes on enseigne qu'il faut "faire la conversation" afin d'être un bon hôte ou une bonne hôtesse. L'idée semble être à peu près celle que les invités ne peuvent jamais être laissés un moment dans le silence au cas où leurs propres pensées personnelles soient si sombres que leur perspective en devienne toute confuse. Nous disons, au contraire, qu'en offrant le silence nous fournirons une des choses les plus précieuses sur cette Terre, car dans le monde moderne il n'y a plus de silence ; il y a le grondement constant de la circulation, le hurlement constant des avions au-dessus de nos têtes et par-dessus tout, le beuglement insensé de la radio et de la télévision. Cela peut mener à la Chute de l'Homme une nouvelle fois. Vous, en offrant une oasis de silence, de paix et de tranquillité, pouvez faire beaucoup pour vous et pour vos semblables.

Essaierez-vous pour une journée et voir à quel point vous pouvez être silencieux ? Voir comment peu vous pouvez parler. Dites seulement ce qui est nécessaire et évitez tout ce qui est hors de propos, évitez tout ce qui n'est que commérage insensé et bavardage. Si vous faites cela consciemment et délibérément, vous serez parfaitement choqué à la fin du jour de voir à quel point normalement vous parlez de ce qui n'a pas la moindre importance.

Nous nous sommes longuement étendus sur le sujet du bavardage et du bruit et si vous pratiquez le silence vous constaterez que, là encore, nous avons raison. Beaucoup d'Ordres Religieux ont un Ordre du silence ; de nombreux moines et religieuses sont obligés de garder le silence et les autorités ne font pas cela pour punir ; elles le font parce qu'elles savent que ce n'est que dans le silence que l'on peut entendre les voix du Grand Au-delà.