La Puce RFID

Durée de lecture estimée: 12 m
Durée des vidéos: - h -- m
Durée totale: - h -- m

Durée actuelle: 0 seconde

Quand j'ai commencé à écrire sur le plan visant au micropuçage de la population mondiale, beaucoup ont pensé que j'exagérais et que c'était une absurdité relevant de la science-fiction. Le seul fait d'évoquer le micropuçage de la population provoquait des éclats de rire. Désormais, les gens ne rient plus. Car on y est venu. Le but des familles de lignées est d'instaurer le micropuçage des nouveaux-nés pour s'assurer que toute personne ayant forme humaine n'entre dans cette réalité, sans être relié au réseau informatique des reptiliens et au GPS installé pour surveiller, via les satellites, la population mondiale. Le micropuçage permettra de suivre chaque minute de la vie des gens, et les autorités sauront où vous vous trouvez en permanence. C'est bien plus qu'un simple surveillance. Même la plupart de ceux qui sont au courant que la micropuce est à l'ordre du jour, pensent qu'il s'agit là de surveillance, et dans un sens ça l'est, mais c'est seulement en comprenant la vraie nature de la réalité et celle du corps humain que l'on peut déceler les sinistres aspects du micropuçage au sein du plan. Le corps est un ordinateur biologique et ils veulent lui implanter une micropuce pour pirater ses systèmes électrochimiques, contrôler tout être humain mentalement, émotionnellement et physiquement et le « raccorder » avec encore plus de force à la matrice lunaire. Un scientifique dissident de la CIA m'a dit en 1997 qu'une fois la micropuce implantée dans le corps, la personne pouvait être contrôlée à distance par des signaux envoyés à la puce. Ils peuvent être envoyés pour stimuler la pensée ou empêcher de penser, ce sont les signaux qui en décideront, et la même chose peut se pratiquer en ce qui concerne les émotions. Grâce à la micropuce, les gens sont manipulés pour devenir agressifs ou dociles, sexuellement actifs ou passifs, et effrayés dès qu'il s'agit de presser un bouton ou de cliquer sur une souris. Il est ainsi facile de vous tuer à distance grâce à la puce, si jamais vous faites des vagues et refusez d'être un bon petit esclave. La puce permet votre localisation exacte et un assassinat « propre ». L'armée américaine implante des puces dans les zones ciblées ou sur des personnes ciblées, puis utilise un signal pour guider ses missiles vers ces cibles. La CIA et les forces d'opérations spéciales rémunèrent des membres d'une tribu pour implanter les dispositifs dans des endroits comme le Pakistan ou ailleurs, et de l'autre côté du monde, à la base aérienne de Creech Air, à une cinquantaine de kilomètres de Las Vegas, des opérateurs guident jusqu'aux puces des avions pilotés à distance. On en a même entendu parler dans les médias. Bob Boyce, un inventeur de Caroline du Nord, a révélé en 2009 qu'il avait trouvé dans son épaule une micropuce fabriquée par la société VeriChip. Il ne sait pas comment elle s'est retrouvée là. Bob a mis au point un système d'électrolyse qui utilise l'énergie de l'atmosphère et bien sûr, c'est la dernière chose que les compagnies d'électricité, dirigées par les Illuminati, veulent voir en circulation. Il a découvert la puce alors qu'il percevait un faible signal sur un détecteur EMF et l'a suivi jusqu'à... son épaule. Il a découvert plus tard qu'il souffrait d'une forme rare de cancer à l'endroit où la puce avait été implantée. Tout cela convient parfaitement au plan. S'ils peuvent déclencher un cancer à distance en utilisant une technologie électromagnétique, ce sera encore plus facile avec une micropuce.

Le simple fait d'avoir une micropuce peut provoquer des cancers pas besoin qu'elle soit activée extérieurement.

Aaron Russo, un producteur de films américains, aujourd'hui décédé, a déclaré publiquement en 2007 qu'un membre de la famille Rockefeller, Nick Rockefeller, lui avait parlé du plan de micropuçage de la population. Russo a dit que Rockefeller avait essayé de le recruter pour faire partie de l'élite et qu'il lui avait demandé s'il ne souhaitait pas rejoindre le Conseil pour les relations internationales. Quand Russo a dit qu'il n'était pas intéressé dans le fait d'asservir les gens, Rockefeller lui a demandé pourquoi il se souciait des « serfs ». Russo a dit qu'il lui avait répondu : « À quoi bon tout ceci ? Vous avez tout l'argent dont vous avez besoin, vous avez la puissance, alors quel est votre but final ? » Rockefeller a répondu que le but était d'obtenir le micropuçage de la population afin d'avoir un contrôle total de la société et que les banquiers et les élites puissent contrôler le monde. On a dit à Russo que s'il rejoignait les élites sa puce aurait un code particulier permettant d'éviter les inspections inutiles pratiquées par les autorités. Rockefeller lui a aussi parlé du plan de dépeuplement.

La puce est l'interface entre deux systèmes informatique, elle permet au système contrôlé par les autorités de manipuler celui que nous appelons le corps humain. La pensée produit des signaux électriques et des ondes de pensée, et inversement, des instructions (des pensées) peuvent être implantées dans le psychisme de l'homme, en les envoyant sous forme électrique ou vibratoire par le biais de la puce. S'ils se retrouvent dans cet état, les humains ne sont rien moins que des robots qui pensent et ressentent ce que ceux qui les contrôlent ont décidé pour eux.

Les reptiliens veulent que les hommes deviennent des robots portant des codes barres.

Avec un code unique, ils peuvent isoler un individu dans chaque puce, et ils peuvent le faire sur une plus grande échelle. Cela leur donne accès aux systèmes électriques et chimiques du corps-ordinateur et fondamentalement, ils peuvent faire ce qu'ils veulent une fois que la puce est implantée, à moins que les instructions ne soient ignorées par la Conscience. Ils veulent une armée mondiale remplie de robots micropucés pour utiliser au maximum la technologie de la robotisation.

Les lignées veulent utiliser la puce pour créer une armée mondiale de robots opérant avec une technologie de robots.

Le cerveau décode les informations électriques pour fabriquer la réalité que nous appelons le monde « physique » et les puces sont capables de communiquer électriquement avec le corps et le cerveau. Pensez aux conséquences que cela impliquerait : un contrôle total des humains auxquels on ajouterait les transmissions de la matrice lunaire. L'humanité se verrait alors nourrie d'une fausse réalité encore plus puissante. La chercheuse finlandaise, Rauni-Leena Luukanen-Kilde a travaillé sur des études détaillées concernant le potentiel des micropuces pour le contrôle des humains. Elle écrit :

Chaque pensée, réaction, observation auditive ou visuelle provoque un certain potentiel neurologique, des pics et des schémas dans le cerveau ainsi que des champs électromagnétiques, qui peuvent maintenant être décodés en pensées, en images et en voix. La stimulation électromagnétique peut donc modifier les ondes cérébrales d'une personne et affecter l'activité musculaire, provoquant des crampes musculaires douloureuses souvent vécues comme une torture.

... Le système de surveillance électronique de la NSA peut simultanément suivre et traiter des millions de personnes. Chacun de nous a une fréquence de résonance bioélectrique unique dans le cerveau, tout comme nous avons des empreintes digitales uniques.

Avec une fréquence électromagnétique (EMF), une stimulation cérébrale entièrement codée, des signaux électromagnétiques peuvent être envoyés au cerveau, déclenchant la voix et les effets visuels pouvant être reconnus par la cible. Il s'agit d'une forme de guerre électronique. On a implanté ce système chez les astronautes américains avant qu'ils ne soient envoyés dans l'espace afin que leurs pensées et toutes leurs émotions puissent être suivies et enregistrées 24 h/24h.

Pas besoin de torture ou de programmes complexes de contrôle de l'esprit dans le monde du micropuçage. Ils ont à présent un accès unique : la puce.

La puce a été conçue pour relier plus fermement les humains à l'esprit de ruche des reptiliens et à la matrice lunaire afin que l'on perçoive la réalité comme le souhaite le plan de contrôle.

La technologie de contrôle du comportement est aujourd'hui bien avancée et disponible. Les puces agissant comme une empreinte du comportement peuvent détecter quand l'armoire d'un médecin est ouverte, ou un four à micro-ondes en marche, et envoyer des données à un centre de contrôle. Le RFID Journal (RFID pour Radio Frequency Identification) a rapporté qu'une « société pourrait utiliser ce système pour contrôler, par exemple, le comportement des salariés afin de s'assurer qu'aucune règle de sécurité ne soit enfreinte. » Génial, je vais en prendre deux, non je n'ai pas besoin de sac, merci. Le RFID Journal a vraiment de très bonnes idées : « Les salariés pourraient porter des badges d'identification qui seraient lus quand ils arrivent au travail et quand ils en partent, quand ils se déplacent dans les différents départements de la société et quand ils se connectent à différents systèmes informatiques et s'en déconnectent », nous dit le journal. Au fil du temps, le système établira un modèle qui reflètera la journée typique d'un salarié. Si un employé rebelle « arrive au bureau beaucoup plus tôt que prévu pour telle ou telle raison » ou « pénètre dans un département dans lequel il ne travaille pas », la puce en alertera les autorités. La soi-disant interface cerveau-ordinateur ou « interface neuronale directe » est développée de façon à ce que les gens puissent communiquer avec leur ordinateur de bureau par la pensée, alors ne laissez personne croire que ce que je suis en train de dire concernant les puces est impossible. Des scientifiques britanniques sont en train de mettre au point une puce « télépathe » permettant de contrôler son ordinateur, sa télévision et les interrupteurs électriques grâce au pouvoir de la pensée. Un minuscule capteur placé à la surface du cerveau prendrait l'activité électrique des cellules nerveuses et transmettrait un signal à un récepteur placé sur le crâne. Ce signal contrôlerait alors un curseur sur un écran d'ordinateur, exploiterait la technologie électronique qui permettrait par exemple de diriger un fauteuil roulant. Le potentiel de contrôle sur l'homme est effrayant.

Le plan est que chaque bébés se voit implanter une puce dès la naissance afin d'être connecté au système de contrôle.

La recherche sur l'interface cerveau-ordinateur dite BCI (Brain-computeur interface) a officiellement commencé à l'université de Californie, à Los Angeles (UCLA), dans les années 1970. Cette institution est tristement célèbre par ses chercheurs et ses cobayes en matière de contrôle de l'esprit. Le développement de l'interface cerveau-ordinateur s'est réalisé sous contrat avec, vous allez voir... avec l'Agence pour les projets de recherche avancée de défense du Pentagone ou DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency). C'est une des organisations les plus sinistres de la Terre. La recherche sur l'interface homme-machine s'est considérablement développée ces dernières années et peut apporter des solutions aux personnes paralysées. Mais le DARPA n'a pas financé le développement de cette technologie pour aider qui que ce soit. Ils veulent le contrôle total du corps humain et de ses réactions mentales, émotionnelles et de ses perceptions. Imaginez un peu que vous vous nourrissez des basses vibrations des émotions humaines et que vous avez le pouvoir de les activer et de les désactiver à volonté. Les micropuces destinées aux hommes sont conçues pour interagir avec le cerveau reptilien et lui donner un contrôle encore plus important sur le comportement au sein de la matrice lunaire. Le cerveau reptilien est à présent activé par le biais des transmissions de l'esprit de ruche lunaire et en générant la peur à travers les réactions de survie. La micropuce leur donnerait tout cela en un simple clic.

Un autre aspect crucial du plan concernant la micropuce, le plus important en fait, c'est la connexion corps/esprit/conscience. Le thème de ce livre est de pointer du doigt la conspiration, la manière dont les hommes sont déconnectés de la perception du « moi » vrai et infini. Le corps est un émetteur-récepteur cristallin et si vous perturbez et déséquilibrez son potentiel, vous serez isolé dans les cinq sens. C'est la raison pour laquelle la micropuce est importante pour contrôler l'intérieur de chaque corps humain. Pour pouvoir arriver à leur fin, ils trouvent différentes excuses comme celle de la sécurité financière que l'on aurait en remplaçant les cartes de crédit par l'implantation sous cutané de micropuces, ou comme le fait de pouvoir mieux surveiller les enfants et les gens atteints de démence, pouvoir détecter les virus... la vaccination de masse cache des micropuces. La société VeriChip (fabriquant de micropuces) basée en Floride et que je dénonce depuis plus de dix ans, s'est vue attribuer un contrat exclusif pour développer deux brevets concernant les « systèmes implantables de détection des virus ». J'ai déjà le mien, merci. Il s'appelle système immunitaire. Aucune des sociétés dirigées par les Illuminati n'a intérêt à protéger la santé de la race humaine, qu'ils considèrent comme du bétail. Ils veulent accéder au corps-ordinateur pour différentes raisons. VeriChip fait la promotion d'une puce à implanter, qui est reliée à une base de données en ligne renfermant le dossier médical de la personne, ses antécédents de crédits et son code de sécurité sociale. En 2009, VeriChip a pris le nom de « PositiveID » et a racheté la Steel Vault Corporation une société qui fait dans la santé et la sécurité. News-Medical.net rapporte :

VeriChip Corporation... un fournisseur de système d'identification par radiofréquence (désigné par le sigle RFID) des puces de surveillance médicale et de soins liés au patient, et Steel Vault Corporation... un fournisseur de premier plan de produits pour la surveillance et la prévention du vol d'identité, ont annoncé aujourd'hui que VeriChip a finalisé l'acquisition de Steel Vault Corporation afin de fournir des outils d'identification et de sécurité sanitaire uniques, et de protéger les consommateurs et les entreprises. Depuis cette fusion, VeriChip a changé son nom en PositiveID...

PositiveID est à la fois l'un des pionniers dans les dossiers de santé personnalisés et le premier à fournir une micropuce implantable pour l'identification du patient, qui soit approuvée par la FDA (Food and Drug Administration), avec pour chef de file dans le domaine de la sécurité de l'identité, Steel Vault, axé sur l'accès et la sécurité des données des consommateurs.

Toutes les pièces du puzzle se mettent en place.

Patrick Redmond, un ancien employé d'IBM, le géant de l'informatique, a déclaré en 2008 que le passage de la télévision analogique à la télévision numérique, s'est fait principalement pour libérer les fréquences analogiques pour les scanners visant à lire les micropuces implantées, et pour suivre les personnes et les produits où qu'ils aillent. En 31 ans, Redmond a occupé plusieurs postes chez IBM, il a aussi passé 15 ans dans le laboratoire de la firme à Toronto, et il connaît bien le plan mis en place en ce qui concerne les micropuces. Il a dit que les puces émettaient un signal unique indiquant l'identité et la localisation du sujet. Redmond a déclaré que la ruée vers le numérique vise à utiliser les fréquences UHF-VHF pour les puces : « Ils ne veulent pas surcharger les puces avec les signaux de télévision, ce sont donc les puces qui vont tirer leurs signaux de ces fréquences... Ils ont prévu de vendre les fréquences à des compagnies privées et à d'autres groupes qui les utiliseront pour contrôler les puces. » Même les autoradios sont passés au numérique avec tous les problèmes que cela entraîne, comme le coût pour le public, et apparemment cette politique complètement folle étaye ce que Redmond raconte. Il continue :

Les gens sont « micropucés » aujourd'hui. C'est une tendance dont on fait la publicité dans les médias. Pourquoi ne pas implanter des puces chez les enfants, nous disent-ils, on pourrait ainsi les protéger, les vols de nouveaux-nés dans les hôpitaux deviendraient impossibles. Pourquoi ne pas implanter de puce chez les malades, ainsi si un des patients fait une attaque et tombe à terre, le signal de la puce pourra être lu et les secours se précipiteraient sur place.

Nous devrons également implanter des puces aux militaires afin de savoir en permanence où ils se trouvent et s'ils sont toujours en vie. Les gens se verraient implanter des puces en prévision d'une tranquillité sociale, on s'assurerait ainsi qu'ils n'essaient pas de flouer le gouvernement. Puis on en ferait de même avec les criminels pour avoir un contrôle sur eux, puis ce serait le tour des travailleurs car beaucoup d'entre eux sont des tire-au-flanc. Ensuite ce sera le tour des retraités seulement parce qu'ils nous coûtent de l'argent et puis finalement tout le monde y aurait droit.

Une autre ruse consiste à dire que la fraude à la carte de crédit pourrait disparaître ; une micropuce implantée sous la peau servirait à toutes les transactions bancaires. Une micropuce et une société sans argent liquide, tout ça est lié. Novartis et Proteus Medical, laboratoires de Big Pharma, ont prévu d'implanter des puces servant à rappeler aux patients de prendre leurs médicaments. Pour Novartis, il serait question de deux puces, une à l'intérieur du médicament qui enverrait un signal à une puce implantée dans l'épaule. Si vous oubliez de prendre votre médicament, la puce implantée dans l'épaule envoi un texto sur votre mobile. Non, je ne plaisante pas. La micropuce a de plus en plus de succès notamment dans les cas d'enlèvement d'enfants, et certains de ces cas impliqueront certainement des agents des Illuminati, ils auront ainsi l'occasion de fournir un bon prétexte pour implanter des puces sur des enfants. Le problème-réaction-solution est en marche. On a d'abord implanté des micropuces sur des animaux afin que les hommes s'habituent à cette pratique, puis les marchandises et les produits ont suivi. Aujourd'hui, c'est plutôt considéré comme une pratique normale. Maintenant, comme je le dis depuis longtemps, les hommes sont visés et on commence tout d'abord par les plus vulnérables, les personnes âgées souffrant de la maladie d'Alzheimer. Le grand débat au sujet des cartes d'identité n'est qu'une diversion, un tremplin pour atteindre le but prévu : la micropuce pour l'homme. On va nous communiquer une longue liste montrant les avantages du micropuçage, on va nous encourager à le faire, peut-être même nous forcer, mais on peut résister à tout. Si nous ne nous positionnons pas là-dessus, c'est la fin de l'être humain tel que nous le connaissons. Rien, rien, rien, n'est plus important que de refuser qu'on nous implante une puce, que de refuser les vaccins contre la grippe porcine et les autres aussi. Ces deux choses sont reliées, de toute façon, comme je l'ai déjà dit.

Les ignorants se font pucer. Cela se passe le 13 06. La puce RFID est la marque de la Bête.

https://www.youtube.com/watch?v=REkG7Y7HSK8

Refuser la PUCE RFID. Accepter la PUCE RFID signifie que vous renoncez définitivement à votre libre arbitre.

[01] Extrait du livre de David Icke