Les Auras

Durée de lecture estimée: 7 m
Durée des vidéos: 0 h 00 m
Durée totale: 0 h 07 m

Durée actuelle:

Le site de Mardi Lobsang Rampa: Site >

Le corps est entouré de l'éthérique qui englobe chaque partie de ce corps. Mais s'étendant à l'extérieur de l'éthérique se trouve l'aura. Elle est en quelque sorte semblable à l'éthérique en ce qu'elle est d'origine électrique magnétique, mais la ressemblance s'arrête là.
Les femmes possèdent souvent une aura plus brillante et une plus grande capacité pour apprécier les diverses facettes de la métaphysique.

On peut déclarer que l'aura montre les couleurs du Sur-moi. Elle montre si une personne est spirituelle ou charnelle. Elle montre également si une personne est en bonne santé, en mauvaise santé, ou bien si elle est effectivement malade. Tout est reflété dans l'aura ; c'est l'indicateur du Sur-moi ou, si vous préférez, de l'âme. Le Sur-moi et l'âme, naturellement, sont la même chose.

Dans cette aura nous pouvons voir la maladie et la santé, le découragement et le succès, l'amour et la haine. Il est peut-être heureux qu'actuellement très peu de gens puissent voir les auras, car de nos jours il semble que ce soit chose commune de profiter des autres, de chercher à avoir le dessus et l'aura trahit chaque pensée, reflétant comme elle le fait les couleurs et les vibrations du Sur-moi. C'est un fait que, quand une personne est désespérément malade, l'aura commence à s'estomper et que dans certains cas elle disparaît même avant que la personne ne meure. Si une personne a eu une longue maladie, alors l'aura disparaîtra vraiment avant la mort, laissant seulement l'éthérique. D'autre part, une personne qui est tuée accidentellement tandis qu'elle est en bonne santé possède l'aura jusqu'à la mort clinique et pendant quelques moments après.

Ce pourrait être une bonne chose d'insérer ici certaines remarques au sujet de la mort, parce que la mort n'est pas comme l'action de couper le courant ou celle de vider un seau. La mort est plutôt une affaire qui traîne en longueur. Peu importe comment une personne meurt, peu importe même si une personne a été décapitée, la mort ne survient que quelques moments plus tard. Le cerveau, comme nous l'avons vu, est une cellule de stockage engendrant un courant électrique. Le sang fournit les produits chimiques, l'humidité et les minerais métalliques et inévitablement ces ingrédients s'emmagasinent dans les tissus du cerveau. Ainsi le cerveau peut continuer de fonctionner pendant trois à cinq minutes après la mort clinique !

Certaines personnes ont dit que telle ou telle forme d'exécution est instantanée mais c'est, bien sûr, ridicule. Comme nous l'avons dit, même si la tête est complètement coupée du corps le cerveau peut encore fonctionner de trois à cinq minutes. Il existe un cas qui a été certifié et a été soigneusement rapporté aux jours de la Révolution Française. Un soi-disant "traître" avait été décapité et le bourreau attrapa la tête par les cheveux tout en disant : "Ceci est la tête d'un traître". Les gens de l'assistance (les exécutions en ces jours-là étaient publiques et aussi jours fériés !) furent effrayés quand les lèvres formèrent les mots silencieux "C'est un mensonge". On peut en fait voir cela dans les archives du Gouvernement Français. N'importe quel docteur ou chirurgien vous diront que si l'alimentation sanguine est interrompue le cerveau se détériore après trois minutes ; c'est pourquoi si le coeur s'arrête il y a de tels efforts désespérés pour redémarrer le flux sanguin. Nous avons fait une digression ici pour montrer que la mort n'est pas instantanée et la disparition de l'aura non plus. C'est un fait médical, en passant, connu des médecins légistes et des pathologistes que le corps meurt à différents rythmes ; le cerveau meurt et puis les organes meurent un par un. Les cheveux et les ongles sont à peu près les derniers à mourir.

Comme le corps ne meurt pas instantanément, des traces de l'aura peuvent s'attarder. C'est ainsi qu'une personne qui est clairvoyante peut voir dans l'aura du défunt pourquoi cette personne a expiré. L'éthérique est d'une nature différente de l'aura et l'éthérique peut continuer pendant quelque temps comme un fantôme à part, spécialement si la personne est morte violemment, soudainement. Une personne en bonne santé qui connaît une mort violente a ses "batteries complètement rechargées" et ainsi l'éthérique est en pleine force. Avec la mort du corps, l'éthérique se détache et flotte en s'éloignant. Par attraction magnétique, il visitera sans aucun doute ses anciens lieux de prédilection et si une personne clairvoyante est aux alentours ou bien une personne fortement émue (c'est-à-dire qui a ses vibrations accrues), alors cette personne sera capable de voir l'éthérique et s'exclamera "Oh ! Le fantôme d'un tel ou d'une telle !".

L'aura est d'une substance beaucoup plus subtile que l'éthérique qui est comparativement rudimentaire. L'aura, en fait, est tout aussi subtile à l'éthérique que l'éthérique l'est au corps physique. L'éthérique "circule" autour du corps comme un enrobage complet suivant les contours du corps, mais l'aura s'étend pour former une coquille en forme d'oeuf autour du corps (voir l'image ci-dessous). Elle peut avoir, par exemple, 2,00 m ou plus de hauteur et environ 1,20 m dans sa partie la plus large. Elle s'effile afin que le bout étroit de "l'oeuf" soit en bas, c'est-à-dire là où sont les pieds. L'aura est constituée des radiations en couleurs brillantes partant des divers centres du corps allant vers d'autres centres du corps. Les vieux Chinois avaient l'habitude de dire "qu'une image vaut mille mots". Ainsi, pour nous épargner quelques milliers de mots, nous allons insérer ici dans cette leçon le croquis d'une personne en pied, vue de côté, et sur ce croquis nous allons indiquer les lignes de force de l'aura allant et venant des différents centres et le contour général de la forme de l'oeuf.

Nous devons bien faire comprendre également que l'aura existe vraiment même si vous ne pouvez la voir pour le moment. Comme vous le reconnaîtrez, vous ne pouvez voir l'air que vous respirez et nous doutons qu'un poisson puisse voir l'eau dans laquelle il nage ! Ainsi, l'aura est une force vitale réelle. Elle existe même si la plupart des gens non entraînés ne peuvent la voir. Il est possible de voir une aura en utilisant divers équipements. Il y a, par exemple, différents types de lunettes protectrices qui peuvent être utilisées pour les yeux, mais toutes les informations que nous avons pu rassembler sur le sujet indiquent que ces lunettes sont extrêmement dangereuses pour la vue ; elles éprouvent les yeux, elles forcent les yeux à se mouvoir d'une façon contre nature et nous ne pouvons recommander un seul instant ces lunettes qui prétendent permettre à quelqu'un de voir l'aura, ni non plus ces divers écrans consistant en deux plaques de verre séparées par un espace imperméable que l'on remplit d'une teinture spéciale, habituellement très chère. Nous ne pouvons que vous suggérer de pratiquer et pratiquer et alors, avec un peu de foi et un peu d'aide, vous devriez être capable de voir. La plus grosse difficulté pour voir l'aura est que la plupart des gens ne peuvent pas croire qu'ils peuvent la voir !

Comme nous l'avons dit, l'aura est multicolore, mais nous devons faire remarquer que ce que nous désignons comme "les couleurs" est simplement une partie spéciale du spectre. Autrement dit, bien que nous utilisions le mot "couleur" nous pourrions tout aussi bien citer la fréquence de cette onde que nous appelons "rouge" ou "bleu". Le "rouge", à propos, est une des "couleurs" les plus faciles à voir. Le "bleu" n'est pas si facile. Il y a des gens qui ne peuvent pas voir le "bleu", il y en a d'autres qui ne peuvent pas voir le "rouge". Si vous êtes en présence d'une personne qui peut voir l'aura, en passant, prenez soin de ne pas dire quelque chose qui ne soit pas vrai, parce que si vous dites un mensonge, la personne qui voit l'aura s'en rendra compte tout de suite ! Normalement, une personne possède un "halo" qui est soit d'une couleur "bleuâtre", soit d'une couleur "jaunâtre". Si on dit un mensonge, alors une couleur "jaune-verdâtre" jaillit à travers le "halo". C'est une "couleur" difficile à expliquer, mais une fois qu'on l'a vue, la "couleur" n'est jamais oubliée. Ainsi, proférer un mensonge équivaut à se trahir immédiatement par ces éclats "jaunes-verdâtres" qui jaillissent à travers le "halo" qui se trouve au sommet de l'aura.

On peut dire que l'aura s'étend fondamentalement jusqu'aux yeux et alors vous avez une couche radieuse de "jaune" ou de "bleu" qui est le "halo" ou le "nimbe". Puis, dans la partie la plus haute de l'aura, vous avez une sorte de fontaine de lumière qui est connue en Orient comme Le Lotus en Fleurs parce que c'est vraiment ce à quoi elle ressemble. C'est un échange de "couleurs" et pour un esprit imaginatif, elle fait penser irrésistiblement à l'épanouissement d'un lotus à sept pétales.

Plus la spiritualité d'un être est grande, plus le "nimbe" ou "halo" est "jaune safran". Si une personne a des pensées douteuses, alors cette portion particulière de l'aura tourne un "brun boueux" déplaisant, bordé de ce "vert-jaunâtre" bilieux qui indique le mensonge.

Nous croyons qu'il y a plus de gens qui voient les auras qu'il n'y paraît. Nous croyons que beaucoup de gens voient ou sentent l'aura et ne savent pas ce qu'ils voient. C'est quelque chose d'assez commun pour une personne de dire qu'il lui faut cette "couleur-ci" ou cette "couleur-là", qu'elle ne peut pas porter telle ou telle "couleur", parce qu'instinctivement elle pense que ça jurerait avec son aura. Vous pouvez avoir remarqué une personne qui porte des vêtements qui sont franchement parfaitement impossible selon votre estimation personnelle. Vous pouvez ne pas "voir" l'aura, mais vous (étant possiblement plus perspicace que votre ami(e) vêtu(e) de façon inappropriée) saurez que de telles "couleurs" jurent complètement avec son aura. Ainsi, de nombreuses personnes sentent, devinent ou sont conscientes de l'aura humaine, mais parce que depuis la petite enfance on leur a appris que de voir ceci ou de voir cela relève de l'absurdité, elles se sont hypnotisées elles-mêmes à croire qu'ELLES ne peuvent possiblement pas voir pareille chose.

C'est également un fait que l'on peut influer sur sa santé en portant des vêtements de certaines "couleurs". Si vous portez une "couleur" qui jure avec votre aura, alors vous vous sentirez sans doute mal à l'aise ou gêné, vous pouvez même être indisposé jusqu'à ce que vous retiriez cette "couleur" qui ne vous convient pas. Vous pouvez constater qu'une "couleur" particulière dans une pièce vous irrite ou vous calme. Les "couleurs", après tout, sont simplement des noms différents pour les vibrations. Le "rouge" est une vibration, le "vert" est une autre vibration et le "noir" en est encore une autre. De même que la vibration que nous appelons "son" peut heurter et produire la disharmonie, ainsi les vibrations "silencieuses" que nous appelons les "couleurs" se heurtent et provoquent une disharmonie Spirituelle.