Le Voyage Astral

Durée de lecture estimée: 9 m
Durée des vidéos: 0 h 00 m
Durée totale: 0 h 09 m

Durée actuelle:

Le site de Mardi Lobsang Rampa: Site >

Le sujet du voyage astral est, bien sûr, d'importance capitale et pour cette raison il pourrait être avantageux de consacrer cette Leçon à de plus amples notes concernant ce passe-temps tout à fait fascinant.

Nous suggérons que vous lisiez soigneusement cette Leçon, la lisiez au moins aussi méticuleusement que vous avez lu les autres Leçons et décidiez ensuite quelques jours à l'avance d'une soirée qui sera la soirée de votre Expérience. Préparez-vous en pensant que le soir choisi vous allez sortir de votre corps et rester totalement conscient, vous rendant parfaitement compte de tout ce qui arrive.

Comme vous le savez, il y a beaucoup dans le processus de la préparation en décidant à l'avance ce que l'on va faire. Jadis les Anciens utilisaient des "incantations", autrement dit ils répétaient un mantra (c'est-à-dire une forme de prière) qui avait comme objectif de subjuguer le sub-conscient. En répétant leur mantra, le conscient — un dixième de nous seulement — était capable d'envoyer un ordre impératif au subconscient. Vous pourriez avoir un mantra comme celui-ci : —
"Tel et tel jour je vais voyager dans le monde astral et je vais demeurer entièrement conscient de tout ce que je vais faire et entièrement conscient de tout ce que je vais voir. Je vais me souvenir de tout cela et me le rappeler parfaitement quand je serai de nouveau dans mon corps. Je vais y arriver sans faute".

Vous devriez répéter ce mantra par groupes de trois, c'est-à-dire que vous devriez le dire, puis l'ayant dit vous devriez le répéter, puis l'ayant répété vous devriez l'affirmer encore une fois. Le mécanisme de l'affaire est quelque chose comme ceci : On déclare une chose, ce n'est pas assez pour alerter le sub-conscient parce que l'on est toujours en train de déclarer des choses et nous sommes certains que le sub-conscient pense que la partie consciente de nous est très bavarde ! Ainsi, dire notre mantra une fois n'alerte pas du tout notre subconscient. La deuxième fois que les mêmes mots sont prononcés, et ils doivent être énoncés tout à fait identiquement, le sub-conscient commence à faire attention. À la troisième affirmation le sub-conscient se demande ce qu'il en est — comme on pourrait dire — et est pleinement réceptif à notre mantra et le mantra est reçu et enregistré. En supposant que vous récitiez vos trois affirmations le matin, vous aurez à les répéter (quand vous êtes seul, bien sûr) à midi, encore une fois l'après-midi et de nouveau avant de vous retirer pour aller dormir. C'est comme pour enfoncer un clou ; vous avez votre clou, vous appuyez la pointe sur un morceau de bois, mais un seul coup ne suffit pas ; vous devez continuer à donner des coups de marteau jusqu'à ce que le clou pénètre dans le bois à la profondeur désirée. De façon semblable, les affirmations administrent des coups qui enfoncent les déclarations désirées dans la conscience du sub-conscient.

Ceci n'est pas du tout une nouvelle invention, c'est aussi vieux que l'humanité elle-même, car les très anciens peuples des temps révolus en savaient long au sujet des mantras et des affirmations ; c'est seulement nous, des temps modernes, qui avons oublié ou peut-être qui sommes devenus cyniques au sujet de toute cette affaire. Pour cette raison nous insistons sur la nécessité de réciter pour vous seul ces affirmations sans rien en dire à personne, car si des sceptiques apprennent à leur sujet, ils riront de vous et jetteront peut-être le doute dans votre esprit. Ce sont les gens qui rient et font planer le doute qui ont empêché les adultes de voir les Esprits de la Nature et de pouvoir converser télépathiquement avec les animaux. Souvenez-vous en.

Vous vous êtes donc décidé pour une soirée d'un jour approprié et quand arrive le jour en question, vous devez faire tous vos efforts pour rester tranquille, rester en paix avec vous-même et avec tous et chacun. Ceci est d'une importance capitale. Il ne doit y avoir aucun conflit en vous qui pourrait vous rendre agité. Par exemple, supposez que vous ayez eu une violente discussion avec quelqu'un ce jour-là, vous vous mettrez alors à penser à ce que vous auriez dit si vous aviez eu plus de temps pour réfléchir, vous penserez aux choses qui vous ont été dites et toute votre attention ne sera pas concentrée sur le voyage astral. Si vous êtes dérangé ou bouleversé au jour choisi, remettez votre voyage astral conscient à un jour plus paisible. Mais en supposant que tout soit tranquille et que vous ayez pensé toute la journée au voyage astral avec un plaisir anticipé, de même que vous anticiperiez avec grand plaisir un voyage chez une personne aimée qui vit si loin de vous que ce serait vraiment un événement de faire un tel voyage, alors allez dans votre chambre, déshabillez-vous lentement en restant calme et en respirant régulièrement. Quand vous êtes prêt mettez-vous au lit, assurez-vous que votre vêtement de nuit est tout à fait confortable, c'est-à-dire qu'il ne doit pas être serré au cou et ne doit pas non plus être serré autour de la taille, car si vous avez des distractions comme un col serré ou une ceinture serrée, cela irrite le corps physique et peut provoquer une secousse au moment crucial. Assurez-vous que la température de votre chambre soit le plus confortable pour vous, c'est-à-dire ni trop chaude ni trop froide. Tant mieux si vous avez peu de couvertures sur le lit parce qu'il ne faut pas se sentir oppressé par un poids excessif de tissu sur soi.

Éteignez la lumière de votre chambre et vous aurez, bien sûr, pris soin de vérifier que vos rideaux soient bien fermés afin qu'aucun rayon de lumière vagabond ne puisse scintiller dans vos yeux au mauvais moment. Le tout accompli de façon satisfaisante, étendez-vous confortablement.

Installez-vous, laissez-vous mollir, laissez-vous devenir complètement et absolument détendu. Ne vous endormez pas si vous le pouvez, quoique si vous avez bien répété votre mantra le sommeil ne sera pas un problème puisque vous vous souviendrez quand même. Nous vous conseillons de rester éveillé si vous le pouvez parce que c'est réellement intéressant, ce premier voyage hors du corps.

Étendu confortablement — de préférence sur le dos — imaginez que vous poussez un autre corps hors de vous-même, imaginez que la forme fantomatique de l'astral est poussée dehors. Vous pouvez la sentir monter, quelque chose comme un bouchon de liège soulevé par l'eau, vous pouvez la sentir se retirer des molécules de votre propre corps de chair. Il y a un très léger picotement, puis vient un moment où le picotement cesse pratiquement. Soyez prudent ici parce qu'à moins que vous n'y preniez garde le prochain mouvement sera un coup sec et si vraiment vous tressaillez violemment votre corps astral reviendra avec un bruit sourd dans le physique.

La plupart des gens, en fait nous pourrions presque dire tout le monde, ont eu l'expérience d'apparemment chuter tout juste au moment de s'endormir. Les éminents experts ont affirmé que c'est une relique de ces temps où les humains étaient des singes. En réalité, cette sensation de chute est causée par un sursaut qui fait RETOMBER le corps astral à peine libéré dans le corps physique. Souvent cela fera sursauter la personne au point de la réveiller complètement, mais quoi que ce soit il y a habituellement un mouvement convulsif ou une violente secousse et le corps astral retourne sans avoir fait plus que quelques pouces en dehors du physique.

Si vous êtes au courant qu'il y a une possibilité de sursaut, alors vous ne sursauterez pas, aussi laissez-vous prendre conscience des difficultés afin de pouvoir les surmonter. Quand le léger picotement s'arrête ne faites aucun mouvement du tout et il y aura une soudaine fraîcheur, une sensation comme si quelque chose vous avait quitté. Vous pouvez avoir l'impression qu'il y a quelque chose juste au-dessus de vous comme si, pour le dire crûment, quelqu'un laissait tomber un oreiller sur vous. Ne soyez pas troublé ; si vous n'êtes pas troublé la prochaine chose que vous saurez est que vous êtes en train de vous regarder peut-être de l'extrémité du lit ou même du plafond regardant vers le bas.

Examinez-vous avec autant de calme que vous pouvez y parvenir en cette première occasion parce que vous ne vous voyez jamais aussi clairement que vous le faites en cette première excursion. Vous vous regarderez et sans doute vous vous exclamerez avec étonnement en découvrant que vous ne ressemblez à rien de ce que vous vous attendiez. Nous savons que vous vous regardez dans des miroirs, mais une personne ne voit pas une vraie réflection même dans le meilleur miroir. La gauche et la droite sont inversées, par exemple et il existe d'autres distorsions. Il n'y a rien comme de vous retrouver face à face avec vous-même !

Après vous être examiné, vous devriez alors vous pratiquer à vous déplacer dans la pièce, regarder dans un placard ou dans une commode, constater avec quelle facilité vous pouvez aller n'importe où. Examinez le plafond, examinez ces endroits que vous ne pouvez normalement atteindre. Sans doute allez-vous trouver beaucoup de poussière dans ces endroits inaccessibles et cela vous permettra une autre expérience utile ; essayez de laisser vos empreintes dans la poussière et constatez que vous ne le pouvez pas. Vos doigts, votre main et votre bras aussi bien passent à travers le mur sans la moindre sensation.

Quand vous êtes convaincu que vous pouvez vous déplacer à volonté, regardez entre votre astral et votre physique. Voyez-vous comme votre Corde d'Argent scintille ? Si vous avez déjà visité un ancien atelier de forgeron vous vous souviendrez de la façon dont le métal chauffé au rouge étincelle quand il est frappé par le marteau du forgeron, mais dans ce cas-ci, au lieu d'étincelles rouge-cerise, elles seront bleues ou même jaunes. Éloignez-vous de votre corps physique et vous constatez que la Corde d'Argent s'étire sans aucun effort, sans aucune diminution de diamètre. Regardez de nouveau votre corps physique et puis allez là où vous avez planifié, pensez à la personne ou à l'endroit sans faire le moindre effort, pensez juste à la personne et l'endroit.

Vous vous élèverez à travers le plafond, vous verrez votre maison et votre rue au-dessous. Puis, si c'est votre premier voyage conscient, vous vous dirigerez assez lentement vers votre destination. Vous avancerez lentement, assez pour reconnaître le terrain au-dessous de vous. Quand vous serez habitué à faire le voyage astral consciemment vous irez avec la vitesse de la pensée et quand vous pourrez le faire il n'y aura pas la moindre limite à vos déplacements.

Quand vous êtes habitué à voyager dans l'astral vous pouvez aller absolument n'importe où et non pas seulement n'importe où sur cette Terre. Le corps astral ne respire pas d'air et ainsi vous pouvez aller dans l'espace, vous pouvez aller sur d'autres mondes ; plusieurs personnes le font. Malheureusement, à cause des conditions actuelles, ils ne se souviennent pas où ils vont. Vous, avec de la pratique, pouvez être différent.

Si vous trouvez cela difficile de vous concentrer sur la personne que vous vous proposez de visiter, il est suggéré que vous ayez une photographie de cette personne ; non pas une photographie encadrée, car si vous avez une photographie encadrée au lit vous pouvez rouler dessus et briser le verre, risquant ainsi des coupures. Prenez une photographie ordinaire sans cadre et tenez-la dans vos mains. Avant d'éteindre la lumière jetez un long long regard sur la photographie, puis éteignez la lumière et essayez de retenir une impression visuelle de la personne dont les traits sont sur cette photographie. Cela peut vous faciliter les choses.

Certaines personnes ne peuvent voyager dans l'astral si elles sont à l'aise, si elles ont bien mangé ou sont bien au chaud. Certaines personnes peuvent voyager consciemment dans l'astral seulement quand elles sont inconfortables, quand elles ont froid ou faim et c'est en effet un fait, quoiqu'il soit stupéfiant, que certains mangent délibérément quelque chose qui ne leur convient pas afin d'avoir des brûlures d'estomac ! Alors, ils peuvent voyager dans l'astral sans difficulté particulière. Nous supposons que la raison en est que le corps astral en a assez de l'inconfort du corps physique.

Au Tibet et en Inde il y a des ermites qui sont emmurés, qui ne voient jamais la lumière du jour. Ces ermites sont alimentés peut-être une fois tous les trois jours et alimentés juste assez pour que la vie puisse être maintenue, afin que la flamme faiblement vacillante de la vie ne puisse pas être éteinte. Ces hommes sont capables de voyager dans l'astral tout le temps et ils voyagent dans la forme astrale partout où il y a quoi que ce soit qui peut être appris. Ils voyagent afin de pouvoir s'entretenir avec ceux qui sont télépathiques, ils voyagent afin de pouvoir peut-être influencer les choses pour le bien. Il est possible que dans vos propres voyages astraux vous rencontriez des hommes tels que ceux-ci et si c'est le cas, vous serez vraiment béni, car ils s'arrêteront et vous donneront des conseils et vous diront comment vous pouvez progresser davantage.

Lisez et relisez cette Leçon. Nous répétons encore que seules la pratique et la foi sont nécessaires pour que vous aussi puissiez voyager dans l'astral et soyez libéré pour un temps des soucis de ce monde.