Comprendre la peur

Durée de lecture estimée: 4 mDurée des vidéos: 0 h 00 m
Durée totale: 0 h 05 m

Durée actuelle:

Le site de Mardi Lobsang Rampa: Site >

Voici une lettre que nous avons reçue il y a quelques temps. Elle dit :

"Vous écrivez beaucoup au sujet de la peur, vous dites qu'il n'y a rien à craindre sauf la peur. Dans votre réponse à ma question vous m'avez dit que c'était la peur qui me retenait, m'empêchant de progresser. Je ne suis pas conscient de la peur, je ne me sens pas craintif, aussi de quoi peut-il être question ?".

Oui, voilà un problème tout à fait intéressant ! La peur. La peur est la seule chose qui peut empêcher quelqu'un de progresser. Que diriez-vous d'y jeter un coup d'oeil ? Asseyez-vous un moment, discutons de ce problème de la peur.

Nous avons tous certaines craintes. Certaines personnes ont peur de l'obscurité, d'autres ont peur des araignées ou des serpents et certains d'entre nous pouvons être conscients de nos peurs, c'est-à-dire que nous avons des peurs qui sont dans notre conscience. Mais (attendez un moment !) notre conscience n'est qu'un dixième de nous, les neuf dixièmes étant sub-conscients ; aussi que se passe-t-il si la peur est dans notre sub-conscient ?

Souvent nous ferons des choses sous une certaine contrainte cachée ou nous nous abstiendrons de faire quelque chose à cause d'une contrainte cachée. Nous ne savons pas pourquoi nous faisons une certaine chose, nous ne savons pas pourquoi nous ne pouvons pas faire une certaine chose. Il n'y a rien en surface, il n'y a rien que nous pouvons "cerner avec précision". Nous agissons irrationnellement et si nous allons chez le psychologue et passons de longues longues heures étendus sur son divan, il peut finalement être extirpé de notre sub-conscient que nous avons eu une peur à cause de quelque chose qui s'est passé quand nous étions de petits bébés. La peur serait cachée, cachée à notre conscience, nous travaillant, nous harcelant à partir de notre subconscient tout comme des termites attaquant un bâtiment en bois. À toute inspection superficielle le bâtiment paraîtrait solide, sans défaut et alors, du jour au lendemain, il s'effondrerait sous l'influence de ces termites. C'est la même chose pour la peur. La peur n'a pas besoin d'être consciente pour être active ; elle l'est d'autant plus quand elle est sub-consciente parce qu'alors nous ne savons pas qu'elle est là et, ne sachant pas qu'elle est là, il n'y a rien que l'on puisse faire à son sujet.

Tout au long de la durée de vie de chacun de nous, nous avons été soumis à certaines influences de conditionnement. Une personne qui a été élevée en tant que Chrétienne aura appris que certaines choses "ne se font pas", que certaines choses sont franchement interdites. Pourtant, les gens d'une religion différente, élevés différemment, seront autorisés à faire ces mêmes choses. Ainsi en étudiant la question de la peur nous devons examiner ce qui a été notre contexte racial et familial.

Avez-vous peur de voir un fantôme ? Pourquoi ? Si Tante Mathilde était bonne et généreuse et vous aimait tendrement durant sa vie, il n'y a absolument aucune raison de supposer qu'elle vous aimera moins quand elle aura quitté cette vie et sera partie pour un bien meilleur stade de l'existence. Pourquoi donc avoir peur du fantôme de Tante Mathilde ? Nous avons peur des fantômes parce que c'est quelque chose d'étranger à plusieurs d'entre nous, nous avons peur des fantômes parce que notre religion a pu nous enseigner que de telles choses n'existent pas et qu'on ne peut voir un fantôme à moins d'être un saint, ou l'associé des saints, ou quelque chose dans ce genre-là. Nous craignons ce que nous ne comprenons pas et cela vaut la peine de réfléchir sur le fait que s'il n'y avait pas de passeports, pas de difficultés de langage, il y aurait moins de guerres parce que nous avons peur des Russes, des Turcs, des Afghans ou autres parce que nous ne les comprenons pas, nous ne savons pas "ce qui les motive" ou ce qu'ils peuvent faire contre nous.

La peur est une chose terrible, c'est une maladie, un fléau, c'est une chose qui ronge notre intellect. Si nous avons certaines réserves au sujet d'une chose, nous devons alors creuser et trouver pourquoi. Par exemple, pourquoi est-ce que certaines religions enseignent qu'il n'existe rien de tel que la réincarnation ? Un exemple évident est celui-ci ; en ces jours depuis longtemps révolus, les prêtres avaient le pouvoir absolu et dominaient le peuple par la terreur, par la pensée de la damnation éternelle. On enseignait à chacun qu'il devait faire de son mieux dans cette vie parce qu'il n'y aurait pas d'autre occasion. On savait que si on enseignait aux gens la réincarnation ils pourraient avoir tendance à se laisser aller dans cette vie et payer pour cela dans la suivante. À propos de ceci, il était parfaitement acceptable dans la Chine d'autrefois de contracter dans cette vie une dette à être remboursée dans la vie suivante ! Cela vaut la peine de faire remarquer que la Chine est devenue décadente parce que les gens croyaient tellement en la réincarnation qu'ils ne se donnaient guère de mal dans cette vie, restant plutôt assis à ne rien faire, prenant avec eux leurs canaris dans des cages sous les arbres la nuit et décidant qu'ils compenseraient pour cela dans la vie suivante, celle-ci étant plus ou moins des vacances ! Eh bien, cela n'a pas marché de cette façon et c'est ainsi que toute la culture Chinoise est devenue décadente.

Encore une fois, examinez-vous, examinez votre intellect, votre imagination. Faites une "analyse en profondeur" et découvrez ce que votre sub-conscient essaie de refouler, ce qui vous rend si craintif, si inquiet, si "nerveux" au sujet de certaines choses. Quand vous aurez extirpé cela vous découvrirez qu'il n'y a plus rien à craindre. C'est la peur qui empêche les gens de faire le voyage astral. En fait comme nous le savons bien, le voyage astral est remarquablement simple, cela ne demande aucun effort, c'est aussi simple que de respirer et pourtant la plupart des gens en ont peur. Le sommeil est presque la mort, le sommeil est un rappel de la mort, un rappel que finalement nous partirons dans un profond sommeil et nous nous demandons ce qui nous arrivera quand la mort, au lieu du sommeil, nous réclamera. Nous nous demandons si durant notre sommeil quelqu'un coupera notre Corde d'Argent et nous serons ainsi débranchés. Cela ne peut pas se produire, il n'y a aucun danger dans le voyage astral, il y a seulement du danger dans la peur, dans la peur que vous connaissez et plus encore dans la peur que vous ne connaissez pas. Nous suggérons encore et encore de vous mettre à ce problème de la peur. Ce que vous connaissez et comprenez ne fait pas peur, aussi efforcez-vous de connaître et comprendre ce qui vous fait peur maintenant.