Le Conscient et le Subconscient

Durée de lecture estimée: 8 mDurée des vidéos: 0 h 00 m
Durée totale: 0 h 08 m

Durée actuelle:

Le site de Mardi Lobsang Rampa: Site >

Nous allons amener notre vieil ami, le sub-conscient, au premier plan parce que la relation entre l'esprit conscient et l'esprit sub-conscient offre une explication à la raison pour laquelle l'hypnotisme fonctionne.

Nous sommes en fait deux personnes en une. L'une d'entre elles est une petite personne un neuvième la taille de l'autre, une petite personne active qui aime intervenir, qui aime être à la tête, qui aime contrôler. L'autre personne, le sub-conscient, est comparable à un aimable géant sans puissance de raisonnement, car tandis que l'esprit conscient a la raison et la logique mais n'a pas de mémoire, l'esprit sub-conscient ne peut pas utiliser la raison et n'a pas de logique, mais est le siège de la mémoire. Tout ce qui est déjà arrivé à une personne, même les choses qui se sont produites avant sa naissance, sont conservées dans le sub-conscient et sous certaines formes appropriées d'hypnose, ces souvenirs peuvent être libérés pour être étudiés par d'autres.

On pourrait dire (pour illustrer notre propos) que le corps dans son ensemble représente une très grande bibliothèque. À l'entrée, ou à la réception, nous avons une bibliothécaire. Sa vertu principale est que, bien qu'elle puisse ne pas en savoir beaucoup sur différents sujets, elle saura immédiatement quels livres contiennent les informations désirées. Elle est experte à consulter les cartes classées et à dénicher le livre au contenu désiré. Les gens sont comme cela. L'esprit conscient a la capacité de raisonner (de raisonner souvent incorrectement, aussi !) et il est en mesure d'exercer une forme de logique, mais il n'a pas de mémoire. Quand il est entraîné, sa vertu est de pouvoir réveiller le sub-conscient afin que ce dernier fournisse l'information emmagasinée dans les cellules de mémoire. Entre l'esprit sub-conscient et l'esprit conscient il y a ce qu'on pourrait appeler un écran qui bloque efficacement toutes les informations à l'esprit conscient. Cela signifie que l'esprit conscient ne peut pas tout simplement fouiller le sub-conscient n'importe quand. Cela, bien sûr, est absolument nécessaire parce que l'un finirait par contaminer l'autre. Nous avons déclaré que le sub-conscient a la mémoire mais n'est pas doué de raison. Il est clair que si la mémoire pouvait être combinée avec la raison, certaines facettes d'information seraient alors déformées parce que le sub-conscient, avec le pouvoir de raisonnement, pourrait dire en effet : "Oh, c'est ridicule ! Ce n'est pas possible ! J'ai dû mal interpréter les faits ; apportons des changements à nos banques de mémoire." C'est ainsi que le sub-conscient est sans raison et que le conscient est sans mémoire.

Nous avons deux règles à retenir :

1. L'esprit sub-conscient est sans raison ; il ne peut donc agir sur la suggestion que comme elle lui est donnée. Il ne peut que retenir dans la mémoire toute déclaration vraie ou fausse qui lui est donnée ; il n'est pas en mesure d'évaluer si cette information est vraie ou fausse.

2. L'esprit conscient ne peut se concentrer que sur une seule idée à la fois. Vous reconnaîtrez aisément que nous recevons tout le temps des impressions, nous formons des opinions, nous voyons des choses, entendons des choses, touchons des choses et si l'esprit sub-conscient n'était pas protégé, tout y serait versé et nous aurions notre mémoire encombrée d'informations tout à fait inutiles, d'informations fréquemment incorrectes. Entre les esprits sub-conscient et conscient il y a un écran qui peut bloquer ces questions qui doivent être examinées par le conscient avant qu'elles ne puissent être passées au sub-conscient pour être classées. L'esprit conscient, donc, limité à considérer une pensée à la fois, sélectionne la pensée qui semble être la plus importante, l'examine, l'accepte ou la rejette à la lumière de la raison ou de la logique.

Vous pouvez protester qu'il n'en est pas ainsi parce que personnellement, vous pouvez penser à deux ou trois choses à la fois. Mais ce n'est pas le cas ; la pensée est vraiment très rapide et c'est un fait établi qu'elle change même plus vite qu'un éclair et bien que vous puissiez consciemment penser que vous avez deux ou trois pensées à la fois, une minutieuse enquête faite par les savants prouve qu'une pensée seulement à la fois peut occuper l'attention.

Nous devons préciser que, comme nous l'avons déjà déclaré, les banques de mémoire de l'esprit sub-conscient contiennent une connaissance de tout ce qui est déjà arrivé à ce corps particulier. Ce seuil du conscient, ou écran, ne fait pas obstacle à l'entrée de l'information ; tout se déverse dans la mémoire sub-consciente, mais l'information qui doit être scrutée par le cerveau logique raisonnant est retenue jusqu'à ce qu'elle ait été évaluée.

Voyons donc comment fonctionne l'hypnotisme.

L'esprit sub-conscient n'a pas de pouvoir de discrimination, pas de pouvoir de raisonnement, pas de pouvoir de logique, aussi si nous pouvons forcer une suggestion à travers l'écran qui existe normalement entre le conscient et le sub-conscient, nous pouvons amener le sub-conscient à se conduire comme nous le voulons ! Si nous concentrons l'attention consciente sur une seule pensée, nous augmentons alors la suggestibilité. Si nous communiquons à une personne la pensée qu'elle sera hypnotisée et qu'elle y croit, alors elle sera hypnotisée parce que cet écran sera abaissé à ce moment-là. Plusieurs personnes se vantent qu'elles ne peuvent pas être hypnotisées, mais elles s'en vantent avec trop de volubilité. En niant leur sensibilité à l'hypnose elles ne font que l'intensifier parce que, encore une fois, dans toute bataille entre l'imagination et la volonté, l'imagination gagne toujours. Les gens feront des efforts de volonté pour ne pas être hypnotisés. C'est alors comme si l'imagination se soulevait d'indignation en disant : "Tu VAS bel et bien être hypnotisé !" Et le sujet "succombe" avant même de savoir ce qui lui arrive.

Bien sûr, vous savez comment on se fait hypnotiser. Cela ne nous fera pas de mal, toutefois, de revoir les faits de nouveau. La première chose à faire est d'avoir une méthode pour attirer l'attention d'une personne afin que l'esprit conscient, qui ne peut avoir qu'une seule pensée à la fois, soit tenu captif et alors les suggestions peuvent s'insinuer dans le sub-conscient.

Habituellement l'hypnotiseur a un bouton brillant ou un morceau de verre ou tout autre gadget et il demande à son sujet de concentrer consciemment son attention sur cet objet scintillant et de concentrer son attention résolument sur cet objet. Tout l'objectif de ceci, nous le répétons, est d'engager ainsi l'esprit conscient afin qu'il ne puisse pas s'apercevoir qu'il se passe certaines choses derrière son dos !

L'hypnotiseur tiendra un objet légèrement au-dessus de la hauteur de l'oeil parce qu'en regardant à ce niveau les yeux d'une personne sont mis dans une position anormale d'effort. Elle tend les muscles des yeux et des paupières aussi et les muscles des paupières sont définitivement les muscles les plus faibles du corps humain et se fatiguent plus rapidement que ne le fait tout autre muscle.

Quelques secondes et les yeux fatiguent, ils commencent à larmoyer. C'est chose toute simple alors pour l'hypnotiseur de déclarer que les yeux sont fatigués et que la personne veut dormir. Évidemment qu'elle veut fermer les yeux puisque l'hypnotiseur a justement pris soin d'en fatiguer les muscles ! La monotonie mortelle de se faire répéter que les yeux sont fatigués ennuie le sujet et abat la garde (la vigilance) du sujet. Bien franchement il est totalement ennuyé avec toute cette affaire et serait bien heureux de dormir pour avoir quelque chose d'autre à faire !

Quand ceci a été fait à quelques reprises la suggestibilité du sujet a augmenté, c'est-à-dire qu'il a formé l'habitude de se laisser influencer par l'hypnotisme. Ainsi, quand une personne (l'hypnotiseur) dit que les yeux du sujet se fatiguent, le sujet accepte cela sans la moindre hésitation parce que les expériences précédentes lui ont prouvé que vraiment les yeux se fatiguaient dans ces conditions. De cette façon, le sujet place de plus en plus de foi dans les déclarations de l'hypnotiseur.

L'esprit sub-conscient est tout à fait dépourvu d'esprit critique, il n'est pas en mesure de distinguer ; donc si l'esprit conscient peut accepter la proposition que les yeux se fatiguent quand l'hypnotiseur le dit, alors le sub-conscient acceptera lui aussi qu'il ne devra y avoir aucune douleur quand l'hypnotiseur le dira. Dans ce cas, un hypnotiseur qui connaît son métier peut voir à ce qu'une femme ait un accouchement complètement indolore ou à ce qu'un patient ait une extraction dentaire sans aucune douleur ni même aucune gêne. C'est quelque chose de vraiment très simple et qui ne demande qu'un peu de pratique.

Toute l'affaire, donc, tient dans le fait qu'une personne qui va être hypnotisée a accepté les déclarations de l'hypnotiseur. Autrement dit, le sujet s'est fait dire que ses yeux se fatiguaient. Sa propre expérience lui prouva que ses yeux se fatiguaient. Il s'est fait dire par l'hypnotiseur qu'il se sentirait beaucoup mieux s'il fermait les yeux et quand il les ferma, il se sentit vraiment tout à fait à l'aise.

Un hypnotiseur doit toujours s'assurer que ses déclarations sont parfaitement crues par la personne hypnotisée. Il est inutile de dire à une personne qu'elle est debout quand de toute évidence elle est couchée. La plupart des hypnotiseurs diront une certaine chose au sujet seulement après que la chose ait été prouvée. Par exemple :

L'hypnotiseur peut dire au sujet d'étendre un bras de toute sa longueur. Il répétera cela d'une voix monotone pendant un moment et puis, quand il voit que le bras du sujet se fatigue, il dira : "Votre bras se fatigue, votre bras devient lourd, votre bras se fatigue." Le sujet peut facilement accepter cette remarque parce que c'est l'évidence-même qu'il se fatigue, mais dans son léger état de transe, il n'est pas en mesure de dire à l'hypnotiseur : "Espèce d'idiot ! Bien sûr qu'il se fatigue à être tenu ainsi en l'air !" Au lieu de cela, il croit simplement que l'hypnotiseur a un certain pouvoir, une certaine capacité qui lui fait faire tout ce qui lui est ordonné.

Les docteurs et les chirurgiens auront de plus en plus recours aux méthodes hypnotiques dans les jours à venir parce qu'il n'y a aucune répercussion avec l'hypnotisme, rien de douloureux, rien du tout d'inquiétant. L'hypnotisme est naturel et presque tout le monde est sensible aux ordres hypnotiques. Plus une personne affirme qu'elle ne peut pas être hypnotisée, plus il est facile d'hypnotiser cette personne.

Nous ne sommes pas intéressés à hypnotiser d'autres personnes, toutefois, parce qu'à moins d'être entre des mains hautement qualifiées, cela peut être quelque chose de très dangereux et maléfique. Nous sommes intéressés à vous aider à vous hypnotiser vous-même parce que si vous vous hypnotisez, vous pourrez vous débarrasser de mauvaises habitudes, vous pourrez vous guérir de vos faiblesses, vous pourrez augmenter votre température par temps froid et faire beaucoup d'autres choses utiles comme cela.

Nous n'allons pas vous enseigner comment hypnotiser les autres parce que nous considérons cela dangereux à moins que l'on n'ait des années d'expérience. Il y a certains facteurs au sujet de l'hypnotisme que nous allons mentionner, toutefois, et dans la Leçon suivante nous allons nous occuper de l'hypnotisme de soi ou auto-hypnose.

On dit en Occident que personne ne peut être hypnotisé instantanément. C'est inexact. N'importe qui peut être hypnotisé instantanément par quelqu'un qui a été formé selon certaines méthodes Orientales. Heureusement, peu d'Occidentaux ont été ainsi formés.

On déclare également que personne ne peut être hypnotisé et contraint de faire une chose en opposition avec son propre code moral. Ici encore, c'est faux, c'est absolument faux.

On ne peut pas aller trouver un homme droit, intègre, l'hypnotiser et lui dire : "Vous allez maintenant aller braquer une banque ! ". Le sujet ne le ferait pas, il se réveillerait plutôt. Mais un hypnotiseur habile peut présenter ses ordres et ses paroles d'une façon que le sujet hypnotisé croit qu'il participe à une pièce de théâtre ou à un jeu.

Il est possible, par exemple, pour un hypnotiseur de faire faire de très mauvaises choses à une autre personne. Tout ce qu'il a à faire est de persuader le sujet, par des paroles et des suggestions soigneusement choisies, qu'il est en compagnie d'un être aimé, un être en qui il a confiance ou encore qu'il joue. Nous ne nous proposons pas de traiter plus avant sur cet aspect particulier, parce que l'hypnotisme est vraiment une chose terriblement dangereuse entre des mains sans scrupule et des mains inexpérimentées. Nous suggérons que vous n'ayez absolument rien à voir avec l'hypnotisme à moins que ce ne soit pour un traitement sous les soins d'un médecin réputé, hautement expérimenté, hautement qualifié.

Avec l'auto-hypnose, ou hypnotisme de soi, si vous suivez nos instructions vous ne pouvez vous faire de mal et vous ne pouvez faire de mal à quelqu'un d'autre. Au contraire, vous pouvez vous faire beaucoup de bien et peut-être à d'autres personnes aussi.